PSU Arkange Thyratron

PSU Arkange Thyratron

Le préamplificateur à lampes Thyratron dispose de ses propres étages d’alimentation, les 5 tensions nécessaires aux polarisations des grilles, chauffage des filaments, alimentation des amplis op et alimentations logiques sont générés à partir d’une unique entrée 15v alternatif. Les tensions de polarisation et les tensions d’alimentation des amplificateurs opérationnels sont stabilisées par des transistors gyrateurs en entrée et sortie de régulateur et permettent une grande réjection de l’ondulation secteur résiduelle, qu’elle soit 50Hz ou 60Hz.

En revanche, et comme l’application vise l’audio et la scène où de grands courants et beaucoup de parasites circulent sur le réseau, il est préférable d’adjoindre au transformateur un classique filtre secteur YX, avec réjection du bruit différentiel et filtrage EMI mode commun.

Article à compléter. 


C41 et C6 sont les premières capacités de filtrage des parasites mode commun, ils évacuent les problèmes vers la terre, de même que C2 et C7 de l’autre côté de L1, self de réjection du bruit mode commun. C4 et C5 s’occupent du bruit différentiel circulant sur le réseau, et R2/R1 sont des résistances de saignées. La valeur importe peu, mais elles doivent dissiper assez de puissance depuis C4 et C5 pour que la tension passe en dessous des 60v en moins d’une seconde.

Le préampli pompe dans les 1A sous 15V au grand maximum, on choisira le fusible en conséquence. Il ne risque pas d’y avoir de grands appels de courant, on utilisera donc une version rapide.

T1 abaisse la tension secteur filtrée à 15vAC, C3/C8 sont ici présent en réjection du bruit différentiel en sortie de transfo. Une mesure pas forcément très utile si le transformateur fonctionne de manière nominale, mais qui ne coûte pas grand chose. Le secondaire de l’alimentation est relié à terre, elle même reliée au boitier, ce qui permet une bien meilleure isolation du système dans son boitier en aluminium et augmente également la sécurité de l’utilisateur.

Attention : on relie ici le secondaire de l’alimentation à la terre, le transformateur permettant une isolation galvanique entre les deux systèmes primaire / secondaire, la masse du secondaire n’est donc pas référencée au neutre secteur. Ne jamais relier le neutre à la terre, en France c’est strictement interdit et de toute façon on se taperait de gros problèmes de bruit.

Les deux plans de masses sont reliés à la terre, les plans traversent aussi la partie primaire. Vous ne verrez jamais ça sur du matériel professionnel mais vu la grande clairance utilisée ici, au pire ça ne fait qu’augmenter la sécurité. Si court circuit il venait à y avoir, le différentiel 30mA sauterait.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *