Le Réseau
Dans cette partie nous verrons tout ce qui attrait de près ou de loin au réseau dans le cadre d’un auto-hébergement, au domicile ou dans les locaux de l’entreprise.

C’est dur à entendre, mais renoncez si vous n’avez pas la fibre ou une connexion VDSL.

Les débits montants sont très limités en ASDL, typiquement inférieurs au Mb/s. C’est suffisant pour faire des requêtes, mais ça ne permet clairement pas de sortir de la donnée. Je suis dans cette situation et moyennant finance, il y a toujours moyen de trouver un proche avec une connexion fibrée. Ce problème devrait disparaître dans les prochaines années avec l’essor de la fibre en France. La fibre à 1Gb/s est préférable, mais la différence ne se verra que sous la très forte fréquentation ou le téléchargement intensif. Pour un site web, le matériel sera saturé bien avant le réseau, même en 100Mb/s.

La BOX

Les opérateurs Français ont faits le choix d’utiliser des box, soit un boitier embarquant généralement :

  • Un routeur WIFI 2.5/5GHz
  • Un serveur DHCP
  • Un serveur DNS
  • Un pare feu
  • Un service DynDNS
  • Un contrôle Parental
  • Un switch Ethernet
  • Un modem
  • Un maximum de conneries inutiles

Concrètement, ce matériel n’est bon qu’à être jeté à la poubelle. Il y aurait beaucoup à écrire sur ces dispositifs qui sont souvent à l’origine de pannes et dysfonctionnements, ne sont pas mis à jour, présentent des évidents problèmes de conception et sont de toute façon finis à la pisse dans le seul soucis d’être le moins onéreux possible. Orange se permet encore en 2018 d’installer des box sans loopback, c’est complètement intolérable. Même les routeurs chinois à 10€ supportent cette fonctionnalité. Sans, votre box n’est pas foutue de savoir que le DNS que vous tentez de contacter est situé sur le réseau local, il faudra alors modifier manuellement le fichier host de la machine cliente.

Personnellement, ma BBox perd un paquet sur deux en Wifi 2.4GHz ce qui rend la navigation très, très frustrante.

Alors que faire ? C’est simple, retour dans les années 90 : annihiler le DHCP et toutes les autres fonctionnalités inutiles de la Box, elle servira simplement de modem. Il faudra alors un routeur séparé pour gérer le nouveau DHCP, le DNS local, le dynDNS, la table de routage, le suivi de ports, le pare feu, etc …

Le Routeur

Deux solution existes :

  • Utiliser un routeur du commerce
  • Fabriquer un routeur basé ARM

En ce qui concerne l’achat d’un routeur, je vous laisse faire le tour des sites comparatifs. C’est probablement la solution la plus facile d’accès pour les débutants. Ils se différencient globalement les un des autres par les performances Wifi.

Fabriquer son routeur est une solution intéressante du point de vue de la versatilité : il existe des systèmes d’exploitation très performants aux possibilités de personnalisation avancées.

Par exemple :

Je conseille Ipcop pour ses performances sur du i486, pour de l’ARM j’avoue ne pas avoir testé mais je recommande néanmoins OpenWrt. Attention, c’est néanmoins une utilisation très avancée, il faudra s’y connaître en réseaux.

A suivre : configuration


Laisser un commentaire